Archives Mensuelles: octobre 2013

Boris Pahor au Parlement Européen discours intégral en video

Un timbre slovène à l'effigie de l'écrivain Boris Pahor qui vient d'avoir 100 ans

Un timbre slovène à l’effigie de l’écrivain Boris Pahor qui vient d’avoir 100 ans

Mon documentaire portrait de Boris Pahor est en cours de finitions. Contactez-moi si vous voulez participer à sa diffusion !

Mon documentaire portrait de Boris Pahor est en cours de finitions. Contactez-moi si vous voulez participer à sa diffusion !

Cette remise de prix au Parlement Européen est sans doute le dernier tournage que je ferai pour ce documentaire portrait de Boris Pahor. J’ai rencontré cet écrivain slovène de Trieste qui vient tout juste d’avoir 100 ans en Février 2008, après avoir lu tous ses bouquins traduits en français. Il n’était connu à cette époque que de quelques fins initiés. Boris m’a raconté son histoire et je me suis attachée à lui. Depuis, en 7 ans, il est devenu une star. On le demande partout. Au milieu des horreurs du siècle qu’il vient de traverser, il continue à trouver les choses belles. Son humanisme et son énergie nous donne des ailes ! Il sait toucher notre coeur comme un Camus. Bientôt sans aucun doute, beaucoup le liront. Avec quelques 120 heures de rushs, j’ai monté un film de 96′ qui sera bientôt visible pour vous faire partager un peu de mon enchantement. La réalisatrice Fabienne Issartel.
CLIQUEZ SUR LE LIEN EN FIN D’ARTICLE POUR VISIONNER SON DISCOURS INTEGRAL AU PARLEMENT EUROPEEN – document de travail –

Le mercredi 16 octobre 2013, l'écrivain Boris Pahor, 100 ans, s'est vu remettre le Prix du Citoyen Européen, par Martin Schulz, le président du Parlement Européen.

Le mercredi 16 octobre 2013, l’écrivain Boris Pahor, 100 ans, s’est vu remettre le Prix du Citoyen Européen, par Martin Schulz, le président du Parlement Européen.

Vous pouvez écouter le discours de Boris Pahor au Parlement Européen ici en exclusivisité et dans son intégralité :

BORIS PAHOR AU PARLEMENT EUROPEEN from issartel fabienne on Vimeo.

Publicités

MON DOC « AUX PAYS DE LA MORUE », 52′, a été redifusé samedi 5 octobre. Plus que 5 jours pour le revoir en replay !

La "GRANDE HERMINE", le dernier morutier français,  part de Saint-Malo  pour trois mois de pêche sur les côte de Norvège

La « GRANDE HERMINE », le dernier morutier français, part de Saint-Malo pour trois mois de pêche sur les côte de Norvège

Vous pourrez voir ou revoir mon documentaire « AUX PAYS DE LA MORUE » en replay pendant 5 jours en tapant le titre du doc en entier + France 3.

Aimé Lefeuvre dans "Aux pays de la Morue" témoigne de la difficile et exaltante vie du marin sur les derniers morutiers à voiles dans les années 30. Aimé nous a quitté... Je vous salue Grand Monsieur, là où vous êtes !

Aimé Lefeuvre dans « Aux pays de la Morue » témoigne de la difficile et exaltante vie du marin sur les derniers morutiers à voiles dans les années 30. Aimé nous a quitté… Je vous salue Grand Monsieur, là où vous êtes !

La pêche à la morue dans les années 30 à Terre-Neuve

La pêche à la morue dans les années 30 à Terre-Neuve

 

ACCEDER AUX BANDES ANNONCES du doc SUR DAILYMOTION

Tagué , , , , , ,

MOI JEAN LACOMBE MARIN ET CINEASTE : une musique originale d’Ariane Issartel, lauréate du concours Sforzando 2014 et invitée aux « folles journées de Nantes » 2015 !

C’est la violoncelliste Ariane Issartel qui a composé et interprété au violoncelle les dix pièces qui donnent chair aux images muettes en 16 mms tournées par le navigateur Jean lacombe. Un travail en duo très intuitif à plusieurs stades du montage a permis à Ariane de mettre à jour des thèmes qui nous permettent de ressentir en profondeur les images et de participer à cet état indiscible de l’homme seul sur la mer immense, entre contemplation et action, entre joie infinie et abattement.
Ce sont : « Jean neige », « Hippocampe », « Trépassés », « Jean sur terre », « Pilgrim »,
« Jean eau », « Balancier », « Cornouailles », « Sirène en la », « Storm ».

ACTUALITE
SFORZANDO : ELLE A GAGNÉ !

ECOUTER LE TRIO GAGNANT AVEC ARIANE ISSARTEL AU VIOLONCELE :

DANS : Schubert – Trio avec piano n°1 en si bémol majeur, op. 99 – 1ermouvement

http://www.sforzando.eu/?q=fr/node/82

le samedi 26 avril 2014 a eu lieu le concours européen de musique de chambre des Grandes Écoles et des Universités au Collège des Bernardins : le fameux concours Sforzando.
Deux musiciens du COGE, Ariane Issartel et Gabriel Sulem, en trio avec Robin Stephenson, ont gagné l’édition 2014 du concours de musique de chambre Sforzando.
Ils interprétaient le trio avec piano n°1 op.99 de F. Schubert, en si bémol majeur.
Cette finale rassemblait les trois meilleures formations sélectionnées lors du premier tour du concours par un jury composé de personnalités du monde musical, notamment Alexandre Tharaud et le Quatuor Voce. Elle était placée sous la Présidence d’Honneur de M. Frédéric Lodéon.
Pour plus d’infos sur ce concours dont c’est la septième édition :

http://www.sforzando.eu/?q=fr/node/74

La violoncelliste Ariane Issartel qui signe et interprète la musique originale du documentaire "MOI JEAN LACOMBE MARIN ET CINEASTE"

La violoncelliste Ariane Issartel qui signe et interprète la musique originale du documentaire « MOI JEAN LACOMBE MARIN ET CINEASTE »

Ecoutez aussi Ariane et son ami Théo dans « don »t let her go ! » : une belle ballade pour les promeneurs impénitents de l’hiver le nez au vent…
Cliquez ici : https://www.youtube.com/watch?v=eRPB1lShnVg

Ariane Issartel dans la nuit de la gare de Saint Georges d'Aurac, janvier 2014

Ariane Issartel dans la nuit de la gare de Saint Georges d’Aurac, janvier 2014

Tagué , , , , ,

Dans le film « le ciel est sous nos pieds », le sculpteur Pierre Székely nous parle de notre troisième réalité…

« LA MONUMENTALITE EST UNE  MUSIQUE DE L’ESPACE »

L'entrée libre vers la troisième réalité du sculpteur Pierre Székely aux portes ouvertes de Bagnolet 2013

L’entrée libre vers la troisième réalité du sculpteur Pierre Székely aux portes ouvertes de Bagnolet 2013

« Un jour, j’ai trouvé un bloc de pierre dans le soubassement de l’église de Pantin à l’époque de Marcoussis et j’ai découvert à mon insu la MONUMENTALITE. c’est-à-dire qu’à mesure que je taillais la pierre, elle devenait plus grande. C’est devenu «La Vierge sur Animal ». C’est une question de respiration avec l’espace. Beaucoup plus tard, je l’ai retrouvé consciemment en réalisant « L’Ange à Quatre Pattes », et je n’ai plus pu m’en débarrasser, comme un musicien qu’une harmonie habite. C’est une question de respiration avec l’espace.

Mais je n’ai jamais réussi à enseigner la monumentalité. Ça se trouve ou ça ne se trouve pas. Mes meilleurs élèves n’y sont pas arrivés et ça me chagrine.
La monumentalité est une sorte de vérité à laquelle on ne peut pas échapper. Les travaux de Schwaller de Lubitz sur Louxor parlent de la monumentalité comme étant un rapport de proportions reproduisant celui du corps humain.
Il y a sept ans quand je me suis demandé : quel est le fruit de ma vie ? J’ai compris que ce n’était pas directement mes sculptures, mais la découverte de cette troisième réalité, en dehors de la dualité. Sans aucun doute, la perception de la monumentalité fait partie de cette troisième réalité. »

Pierre Székely.
Interview du 8 mars 2001

Dans le film "le ciel est sous nos pieds", l'évocation d'Hanna Dallos qui fut le maître en Hongrie du sculpteur Pierre Székely, et l'auteur du best seller "Dialogue avec l'Ange" "Hanna ne m'a pas appris vraiment la sculpture ou le dessin. Elle m'a toujours expliqué que ce n'est pas l'oeuvre terminée qui est importante, mais ce que tu es devenu en faisant cette oeuvre. Elle s'interessait à l'être, avant tout !"

Dans le film « le ciel est sous nos pieds », l’évocation d’Hanna Dallos qui fut le maître en Hongrie du sculpteur Pierre Székely, et l’auteur du best seller « Dialogue avec l’Ange »
« Hanna ne m’a pas appris vraiment la sculpture ou le dessin. Elle m’a toujours expliqué que ce n’est pas l’oeuvre terminée qui est importante, mais ce que tu es devenu en faisant cette oeuvre. Elle s’interessait à l’être, avant tout ! »

L'exemplaire personnel de "Dialogue avec l'Ange" de Pierre Székely

L’exemplaire personnel de « Dialogue avec l’Ange » de Pierre Székely

La percée pour accéder à notre troisième réalité, sur la sculpture de Pierre Székely "l'Homme Libre" aujourd'hui à Pecs, dans le sud de la Hongrie.

La percée pour accéder à notre troisième réalité, sur la sculpture de Pierre Székely « l’Homme Libre » aujourd’hui à Pecs, dans le sud de la Hongrie.

Tagué , ,