Archives Mensuelles: novembre 2013

Puisque vous en voulez encore, « MOI JEAN LACOMBE MARIN ET CINEASTE » sera reprogrammé le samedi 14 décembre à 15 h 25 sur France 3 Poitou Charentes !

Le Général de Gaulle félicite le navigateur solitaire Jean Lacombe au Salon Nautique de 1965, après sa participation à la deuxième OSTAR en 1964 avec un GOLIF du chantier Jouët.

Le Général de Gaulle félicite le navigateur solitaire Jean Lacombe (le petit Monsieur au milieu à droite de Tabarly) au Salon Nautique de 1965, après sa participation à la deuxième OSTAR en 1964 avec un GOLIF du chantier Jouët.

« MOI JEAN LACOMBE MARIN ET CINÉASTE », Un film documentaire de Fabienne Issartel, 52’, co-production AMIP/France Télévisions

L’annonce dans Voiles et Voiliers de la projection du 30 novembre !
Cliquez ici :
http://www.voilesetvoiliers.com/cultures-voiles/film-documentaire-jean-lacombe-l-indien-de-l-atlantique/

Jean Lacombe se demande au début de son livre « A moi l’Atlantique » : «Qui suis-je ?».
«N’importe qui !» : répond-il.
Le film montre pourtant que le plus célèbre «navigateur ingénu » a été un précurseur exigeant, qui, en 1956, sans aucune expérience de navigation sur la grande mer, a traversé tout seul l’Atlantique sur un bateau qu’il avait conçu lui-même.Jean Lacombe sait modestement tout faire à la façon d’un autodidacte intuitif.Il passera sa vie à traverser l’Atlantique de façon obsessionnelle sur de tous petits bateaux. Grâce à la numérisation de ses propres images en 16 mm découvertes après sa mort en 1995 à la Martinique, il a été enfin possible de raconter l’histoire de sa vie d’homme libre,qui croise celle de l’Amérique où il a vécu, celle des premières courses mythiques OSTAR en solitaire, et celle des débuts de la plaisance moderne aux côtés de Tabarly. Félicité au Salon Nautique de Paris en 65 par le Général De Gaulle, il se met lui-même en scène dans ses aventures solitaires en inventant des techniques d’auto filmage avant l’heure. On partage ainsi son intimité au milieu de l’océan, et dans sa découverte du monde quand il va par exemple aux Açores chez les derniers chasseurs de baleines !

A L’OCCASION DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU YACHT CLUB CLASSIQUE, UNE PROJECTION EXCEPTIONNELLE À EU LIEU A L’AUDITORIUM DU MUSEE MARITIME DE LA ROCHELLE LE 30 NOVEMBRE À 17 h 30.
Cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d’information.
http://yachtclubclassique.com/2013/11/moi-jean-lacombe-marin-et-cineaste/

Publicités

LE MAGAZINE VOILES & VOILIERS PARLE DE BORIS PAHOR LE HEROS DE MON DOCUMENTAIRE « BORIS PAHOR, portrait d’un homme libre »

Le magazine Voiles &Voiliers fait allusion ici au livre de l'écrivain slovène de Trieste Boris Pahor qui a publié  aux éditions PHEBUS "L'APPEL DU NAVIRE" en février 2008

Le magazine Voiles &Voiliers fait allusion ici au livre de l’écrivain slovène de Trieste Boris Pahor qui a publié aux éditions PHEBUS « L’APPEL DU NAVIRE » en février 2008

Lire l’article de Pauline Fournier à propos de « L’appel du Navire », en suivant ce lien
http://slavica.revues.org/177#compterendu-177

VOUS POUVEZ LIRE EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS UNE NOUVELLE DE BORIS PAHOR :
« LE BERCEAU DU MONDE »
Boris Pahor y raconte son errance dans Lille vêtu de son costume rayé de déporté avec ses deux camarades, à son retour de Bergen Belsen.

J'ai emmené Boris Pahor sur le mont Nanos, et je le filme s'éloignant seul dans le brouillard le long du précipice... Incroyable moment ! Fabienne Issartel.

J’ai emmené Boris Pahor sur le mont Nanos, et je le filme s’éloignant seul dans le brouillard le long du précipice… Incroyable moment ! Fabienne Issartel.

http://excerpts.numilog.com/books/9782952914031.pdf

Tagué , , , ,