Archives de Tag: les vacances

ALERTE ROUGE : aujourd’hui 7 juillet, tout le monde se promène !

Le métro Barbès Rochechouard à Paris non loin de la porte de la Chapelle,
vu par Plantu, 2017, pour l’association « Cartooning for Peace », tous droits réservés

Depuis ce matin 6 h, 2771 migrants de la Porte de la Chapelle à Paris sont mis à l’abri pour l’été dans des gymnases d’Île de France encadrés par une foule de CRS. On les entasse à la queue leu leu dans 60 bus aux destinations inconnues, pendant que des pelleteuses détruisent les traces de leurs oripeaux… Au même moment, d’autres migrants, des vacanciers, envahissent les routes et les trains pour rejoindre leurs lieux de villégiatures à la mer ou la montagne. Eux-aussi sont partis tôt. À Hambourg, il est dix heures et les dirigeants du monde entier viennent d’arriver en avion pour participer au G 20. Ils vont parler du climat, du terrorisme, du libre échange et de la sécurité. Un séjour de deux jours à huis clos sous haute surveillance. Dans les rues de la ville allemande, depuis l’aurore, des manifestants anti capitalistes marchent aussi. « Nous voulons leur faire savoir que nous sommes le peuple » disent ces individus dits «violents» qui vont essayer de s’infiltrer dans la zone dite «rouge» de l’assemblée des plus riches chefs d’états de la planète. Une trentaine d’actions sont prévues par ces militants déterminés venus du monde entier.
Quelle drôle de journée. Quel monde fou, n’est-ce pas ?

Et que retiendra l’histoire de cette journée ? Sans doute celle de deux premières rencontres : celle de Donald Trump et de Vladinir Poutine, et celle d’Emmanuel Macron et du président chinois Xi Jinping. Les images de ces deux poignées de mains feront alors le tour de la planète à la vitesse de la lumière…
Pendant ce temps-là, d’autres CRS (comprendre Collectif Roya Solidaire) de la vallée de la Roya continuent leur travail de fourmis, prennent des trains, chez eux, entre la gare de Garavan et de Vintimille à la frontière italienne, pour témoigner des agissements «hors la loi» des polices des frontières vis à vis de migrants mineurs.
Voir leur vidéo édifiante ici :

http://www.europe1.fr/societe/video-une-association-francaise-denonce-le-renvoi-expeditif-de-migrants-vers-litalie-3381857

Aujourd’hui, c’est aussi la 7ème étape du Tour de France, 213 kms entre Troyes et Nuits-Saint-Georges pour ce peloton qui traversera sous la canicule les plus beaux vignobles de France…
Oui, aujourd’hui 7 juillet, tout le monde se promène.
Alerte rouge !

Fabienne Issartel, réalisatrice, 7 juillet 2017

QUELQUES MOTS SUR MON PROCHAIN DOCUMENTAIRE

Après « Chacun cherche son train », je prépare un nouveau documentaire qui s’appellera

« (DELITS) DE SOLIDARITE »

Des médecins viennent en aide aux boat-people vietnamiens qui viennent d’être recueillis sur le Rose Schiaffino en 1987, photo Laurent Charpentier

Cliquez :

couverture dossier de DELITS DE SOLIDARITE – copie

Voilà ci-dessus la couverture du dossier de mon prochain documentaire qui interroge l’idée de solidarité vis à vis des migrants des années 70 à nos jours, solidarité qui est devenue aujourd’hui souvent un délit. Le travail militant des citoyens du Collectif Roya Solidaire dont je parle plus haut, sera l’objet d’une séquence de ce documentaire. Seule une réponse politique planétaire sans déni pourra répondre aux violences du monde et aux réalités climatiques, qui poussent des milliers de gens en détresse à quitter leurs maisons vers un destin incertain : des flux humains qu’on ne pourra pas indéfiniment contenir derrière les murs qui s’élèvent partout.
Dans les années 70 et 80, les boat-people asiatiques ont pourtant été accueillis à bras ouverts chez nous et se sont bien intégrés. Que s’est-il passé depuis ? Que vaut la vie humaine ? Celle d’un enfant français vaut-elle celle d’un enfant syrien ou érythréen ?
Que dévoile cette situation sur l’état de nos démocraties occidentales ?

Tagué , , , , , , , , , , , , ,